Machine à Sous Gratuite en 2019

S’amuser pour gagner de l’argent est une chose exceptionnelle. Plusieurs alternatives sont envisageables. Certains préfèrent faire la fête, d’autres le le jeu de hasard. Les casinos et les « games houses » rassemblent de nombreux passionnés autour de machine a sous. Mais leur utilisation implique en quelque sorte la « chance » et des paris basés sur les dépenses financières.

Présentation des machines à sous

Surnommée bandit à un bras, la machine a sous est un appareil qui fonctionne en tombant une ou plusieurs pièces ou jetons dans une fente. On tire sur une poignée ou on appuie sur un bouton pour activer une à trois bobines marquées en segments horizontaux afin de varier les symboles.

Les symboles utilisés sont variés, par exemple les étoiles, les combinaisons de cartes, les barres et les chiffres. Ces symboles se présentent également sous forme de différents fruits comme cerises, prunes, oranges, citrons et pastèques ainsi que les mots comme jackpot et bar.

La description de la machine a sous se résume à :

  • Une entrée de sous pour les jetons ou pièces et pour les billets. À défaut de recevoir directement des liquidités, il est possible pour le joueur ou parieur de miser avec sa carte de credit. Les sous sont alors directement prélevés sur le compte bancaire de l’intéressé.
  • Une sortie d’argent.
  • Un écran d’affichage qui sert d’interface de dialogue entre le parieur et l’appareil.
  • Une source d’énergie qui permet l’autonomie de la machine.

Il faut remarquer que la perte de sous est la fonction première des jeux de hasard en rapport avec ce type de machine. Ceci revient à dire que pour commencer une partie, il est impératif que le parieur rentre son argent dans l’appareil sans quoi rien n’est possible. Ce sont les pièces de ce dernier qui déclenchent le système.

Les différentes machines a sous

Les roulette mécaniques

C’est un nouveau concept. Il vient de remplacer la roulette automatique. Ici, les roues laissent place au rouleau. À l’intérieur de celui-ci se trouvent des cartes représentant le cœur, la cloche de la liberté, l’as de pique et le fer à cheval. Les rouleaux mécaniques font appel au géni des mathématiques. L’idée ici étant de faire évoluer le nombre de combinaisons possibles à plus d’un millier. Pourtant, le hasard voudrait que la personne en scène trouve la meilleur combinaison. Les rouleaux mécaniques lui compliquent davantage la tâche.

Machine à rouleaux classiques

Ces appareils conjuguent mécanique et électronique. Il y’a entre 3 et 5 rouleaux selon les machines. Leur utilisation n’étant pas pratique, elles ont disparu en faveur des rouleaux vidéo.

Machine à rouleaux vidéo

Elles répondent aux critères de modernité avec des tableaux d’affichage tactiles. Il est possible d’avoir parfois deux écrans sur une seule machine a sous jeux. Les parties sont très animées et surtout interactives.

Machines électroniques

Ces appareils électroniques riment à la modernité. Elles fonctionnent sur un principe de cycles. Ce qui signifie quand un cycle est déclenché, il n’y a qu’une seule meilleure combinaison. Il n’y aura plus aucune possibilité de gains pour le parieur jusqu’à ce que le nouveau cycle démarre. Peu importe ce qu’il aura misé comme sous.

Machine a sous multi jeux

C’est un rassemblement de toutes les possibilités de détentes. Ces appareils prennent en compte le poker, les rouleaux vidéos, keno ou tactilo. Il est possible pour le joueur de choisir la partie qu’il veut.

Les machines a sous de jeux entraînent parfois des malentendus au nombre desquels les crédits. Le requérant devient dépendant et contracte des crédits. Les casinos sont alors créés pour résoudre ce problème de façon légale. Ainsi, les machines a sous gratuites sont désormais reconnues sur le plan legal du jeu.